A mes enfants

L’artisanat ou comment créer avec des petits bouts de ficelle. Avec ce premier spectacle, je pose les fondations. Tel sera le fil conducteur des créations de la compagnie : un texte poétique mais accessible à tous, un jeu d’acteur exigent, précis, et un univers esthétique, écrin pour l’imaginaire.

Tout public à partir de 12 ans – 1h10

Mise en scène : Mikaëlle Fratissier
Comédiens : Cécile Le meignen, Emilie Prevosteau, Jean-Baptiste Saunier, Youna Noiret, Romain Dutheil , Aude Schmitter
Texte : Amine Adjina
Lumières : Yann Jaouen

Résumé :

On ne sait par quelle magie, mais ce jour là, ils sont venus, les spectateurs. Assis, en face d’elle, ils la regardent et semblent prêts à l’écouter, à l’entendre. Elle a des choses à dire, un message à transmettre. Elle est jeune et belle, mais son corps porte la mémoire de sa propre existence et de celles avant elle. Elle est seule (ou presque). Elle détient un grand secret : cette femme est une déesse. Cette femme se nomme Gaïa.

Extrait du texte :

« Comme je vois en chacun / L’enfant / Celui que vous avez été / Qui continue de grandir / Encore aujourd’hui / Hier, aujourd’hui, demain / Je sens monter en moi / Les joies de la maternité / Bouillir dans mes seins gros et lourds / Le lait de la tendresse humaine / D’une mère pour ses enfants / Et mes bras ballants / Vieillis par les ans / Peuvent encore vous porter / Avant vous, il y avait le silence / Sans vous, il perdurait le silence / Avec vous, il y a la vie et le mot / Une mère qui raconte / Il est précieux de constater que votre présence / Convoque en moi mémoire et souvenir / Me reviennent histoires, images, sensations / Et peut-être est ce pour cela que vous êtes venus / Peut-être est ce pour cela que je vous ai appeler / Faire surgir une dernière fois / Le souvenir / Vous l’offrir »